RTS Temps présent – Vivre après un by-pass

Home / actualités / RTS Temps présent – Vivre après un by-pass

Emission Temps Présent sur RTS “Vivre après un by-pass” | 04 septembre 2014

Que faire lorsque l’on a essayé tous les régimes et que l’on reste obèse? Ultime recours : la chirurgie. L’an dernier, en Suisse, près de 3400 personnes ont subi un by-pass gastrique, une opération irréversible qui réduit le volume de l’estomac. Mais attention: cette solution n’est pas magique. Perdre jusqu’à la moitié de son poids en une année peut être déstabilisant, pour soi et pour tout l’entourage. De l’euphorie à la tentative de suicide, quatre by-passés racontent leur expérience.

La  chirurgie bariatrique est le seul traitement qui permette une perte pondérale significative sur le long terme. L’an dernier en Suisse, près de 3400 personnes ont subi un by-pass gastrique, un chiffre en forte augmentation. Réservée aux obèses sévères (indice de masse corporelle égal ou supérieur à 35), cette opération irréversible réduit le volume de l’estomac et modifie le circuit alimentaire.

Mais attention: le by-pass n’est pas une baguette magique. Même lorsque tout se passe bien sur le plan physiologique, on ne perd pas impunément jusqu’à la moitié de son poids en quelques mois. Par le biais de témoignages, Temps Présent s’est intéressé aux répercussions psychologiques de cette intervention. De l’euphorie à la tentative de suicide, découvrez les récits bouleversants de Christelle, de Carole et d’Alexandre. Et partagez les espoirs d’Anne avant et après son opération.

Le parcours de ces Romands, dont certains ont perdu entre 60 et 80 kilos, est emblématique. Selon les spécialistes, les by-passés traversent différentes phases, vécues avec plus ou moins d’intensité. Après une période de « lune de miel », c’est souvent la désillusion. Un couple sur deux explose. 20% des opérés remplacent la nourriture par une autre dépendance, principalement l’alcool. Et le taux de suicide est plus élevé. D’où la nécessité pour les patients de se faire accompagner à long terme.

Rediffusion le vendredi 5 septembre 2014 à 0h40 et 12h05, le lundi 8 septembre 2014 à 15h40 sur RTS Deux.